Quatre nouveaux projets de maturation pour AxLR

La SATT AxLR est toujours très efficace pour la détection de projets au sein des laboratoires de la région Languedoc-Roussillon. Lors des derniers Comité d’investissement et Conseil d’administration, un projet de maturation standard et trois projets de maturation initiale ont été validés.
Le projet de maturation standard est relatif à un logiciel d’analyses et de simulations numériques à partir d’images 3D, dédié à la pétrophysique. Il est porté par Géosciences Montpellier et la société Voxaya et son principal objectif est le développement avancé de logiciels prototypes pour une mise en production.
Côté maturation initiale, le projet Ecomat 1000 porté par le laboratoire PROMES du CNRS (Procédés, Matériaux et Energie Solaire) et la start-up perpignanaise Eco Tech Ceram a pour objectif de développer un module échangeur stockeur éco-efficace pour le marché de la récupération de chaleur fatale (T<1000°C). Le second projet baptisé Imab est porté par l’IRCM (Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier). Il a pour objectif le développement d’anticorps monoclonaux innovants. Imab bénéficie d’un cofinancement d’Inserm Transfert.
Enfin, le troisième projet de maturation initiale concerne un laser à semi-conducteur bi-fréquences de haute cohérence pour la génération THz par photomélange porté par l’IES (Institut d’électronique et des systèmes). La SATT accompagnera l’équipe dans la conception d’un prototype opérationnel.
Deux projets de maturation standard sont aussi en préparation. Ils nécessitent la levée de conditions suspensives demandées par le Conseil d’administration et seront représentés ultérieurement.