CELDI

Cellule de suivi de réactions à l’interface solide / fluide sous microscope électronique à balayage

Etablissement(s)

CEA

Laboratoire(s)

Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM), CEA CNRS ENSCM UM2 (UMR 5257)

PI

Brevet

Partenariat recherché

N/A

CONTEXTE

Dans de nombreux domaines scientifiques et industriels (biologie, matériaux, géologie…), il existe un besoin croissant d’observation directe des phénomènes se déroulant aux interfaces solides/liquides ou solides/gaz, et ce, à une échelle microscopique ou sub-microscopique. Aujourd’hui, le marché laisse peu de choix technologique. L’observation par MET (Microscope Electronique à Transmission) et les accessoires de MEB (Microscope Electronique à Balayage) disponibles sur le  marché ne répondent pas intégralement aux besoins à cause de limitations techniques.

Ce projet consiste à mettre au point un nouvel outil pour Microscope Electronique à Balayage (MEB), permettant l’observation in situ et en temps réel de phénomènes d’interface entre un solide et un fluide.

BÉNÉFICES

Ce dispositif sera compatible avec tous les modèles de MEB. Il pourra accueillir des échantillons solides massifs et assurera la circulation du fluide (liquide ou gaz). Les phénomènes de surface jusque-là difficiles à observer pourront être caractérisés finement au profit de la recherche, du développement, du contrôle qualité, des expertises et à l’innovation dans le domaine des matériaux et en science du vivant.

APPLICATIONS

Recherche en sciences des matériaux et en sciences de la vie, contrôle qualité, expertises, forensique, etc.