DOSIMÈTRE RAYONNEMENT RADIATIF SÉVÈRE

Le projet vise à réaliser un dosimètre temps réel du rayonnement non ionisant couvrant un large spectre de fluences (jusqu’à de très hautes fluences).

Etablissement(s)

Université de Montpellier, CNRS

Laboratoire(s)

Institut d’Electronique du Sud (IES), équipe Radiac

PI

Brevet

Partenariat recherché

Licensing

Contexte

Le projet se situe dans le contexte de la métrologie du rayonnement de particules, et plus particulièrement la dosimétrie d’un rayonnement non ionisant de haute fluence. Ce projet permettra d’aboutir à l’élaboration de dosimètres (capteurs) visant à assurer la fiabilité des équipements électroniques soumis à des radiations extrêmes pour lesquels il est essentiel de mesurer précisément l’environnement afin d’en assurer la surveillance.

Bénéfices

Il s’agit d’une innovation de rupture par rapport au procédé existant. Le nouveau concept proposé est capable de mesurer en continu des rayonnements non ionisants en environnement radiatif sévère. Il permet d’améliorer les performances actuelles et de ce fait, offre une ouverture vers d’autres marchés et applications.

Applications

- Expériences de physique des hautes énergies

- Métrologie du rayonnement non ionisant dans les centrales nucléaires

- Grands projets internationaux sur la production d’énergie de fusion

- Missions spatiales vers Jupiter