EPIDROP

Système microfluidique permettant le tri, la caractérisation et la sélection de CTC isolées dans des gouttelettes

Etablissement(s)

CHU de Montpellier, CNRS, ESPCI (Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles de la ville de Paris), UPMC (Université Pierre Marie Curie) et Université de Montpellier

Laboratoire(s)

LCCRH (Laboratoire Cellules Circulantes Rares Humaines) , Laboratoire Chimie Biologie Innovation

PI

Brevet

Partenariat recherché

Start-up et/ou licensing

Contexte

Outre le besoin en recherche biologique de pouvoir travailler sur des cellules tumorales circulantes (CTCs) isolées, vivantes, il existe un fort besoin clinique bien identifié. Les cliniciens, les patients, sont dans l’attente de la mise au point d’une technique, si possible une technique standard devenant la référence, qui permettra à partir d’une biopsie liquide quasi non invasive de 1) diagnostiquer et surveiller un cancer, 2) évaluer la progression de la maladie (diagnostic de rechute précoce, en amont des technologies d’imagerie actuelles), 3) prédire l’efficacité des molécules thérapeutiques et la réponse du patient au traitement.

Bénéfices

Cette nouvelle technique utilisant des gouttelettes microfluidiques permettra de détecter, séparer, analyser et caractériser des CTCs fonctionnelles. Cette technique de détection plus précise et plus fiable répondra à toutes les limites connues des autres systèmes existants pour évaluer les CTCs fonctionnelles d’un patient atteint d’un cancer solide.

Applications

La technologie aura de nombreuses applications de la recherche à la clinique avec principalement un bénéfice considérable pour les patients atteints de cancer :

  • En Biologie, cet appareillage permettra d’améliorer les connaissances sur les CTCs (évaluer et analyser les différentes sous-populations cellulaires, identifier de nouveaux biomarqueurs…)
  • En clinique, cet appareillage permettra de fournir un diagnostic/pronostic précis, de suivre l’évolution et la progression de la maladie et de définir/prédire l’efficacité des thérapeutiques et la réponse du patient au traitement